DANS LA PEAU 

Durée : 0'58 min

2020

De l’argile, de l’eau, un mouvement, un geste et leur mémoire. 

Parsemer, éclaircir, pétrir, malaxer, construire. 

Le chorégraphe et interprète Sofian Jouini s’inspire des discussions avec sa grand-mère tunisienne autour du four d’argile. Il prend alors conscience du rôle de cet objet dans la vie quotidienne et ce qu’il nous raconte. Celui que l’on fabriquait par la puissance du corps au contact de la terre. Un savoir-faire qui, semble-t-il, était réservé aux femmes... Ce rituel millénaire, se serait-il évanoui en deux générations seulement ? 

Alors ici, comme hypnotisée par le mouvement répétitif des mains, la caméra cherche à capter les saveurs du contact de notre corps avec la terre. Et au-delà des savoir-faire, les images se fondent dans le savoir-être des générations passées, celles de nos ancêtres, de nos ancêtres à tou.te.s, et de cette mémoire collective inconditionnelle qui nous colle à la peau.

Images glanées lors de la construction collective d’un four à pain, étape dans le processus de création JEDEYA autour de la mémoire collective et transgénérationnelle de l’artiste Sofian Jouini pour Les Heures Joyeuses. 

Avec le Collectif FAIRE-E / Centre Chorégraphique Nationale de Rennes et de Bretagne. 

 IN THE SKIN 

Duration 0'58 min

2020

Clay, water, movement, gesture and their memory.
Sprinkle, lighten, knead, knead, build.
The choreographer and performer Sofian Jouini is inspired by discussions with his Tunisian grandmother around the clay oven. He then becomes aware of the role of this object in everyday life and what he tells us. The one that was made by the power of the body in contact with the earth. A know-how which, it seems, was reserved for women ... This millennial ritual, would it have vanished in only two generations?
So here, as if hypnotized by the repetitive movement of the hands, the camera seeks to capture the flavors of our body's contact with the earth. And beyond the know-how, the images are based on the know-how-be of past generations, those of our ancestors, of our ancestors all, and of this unconditional collective memory that sticks to our skin.
Images gleaned during the collective construction of a bread oven, a step in the JEDEYA creation process around the collective and transgenerational memory of artist Sofian Jouini for Les Heures Joyeuses.
With the FAIRE-E Collective / National Choreographic Center of Rennes and Brittany.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now